Billets dans la catégorie Articles

Des hurlements et des calomnies en réponse à notre proposition de dialogue au sein du conseil

* Je tiens d’abord à remercier l’Agglo pour sa réactivité quant à sa lenteur à respecter la loi depuis 9 mois (article L5211-40-2 du CGCT), évoquée dans mon article précédent, puisque dès le lendemain de sa parution sur notre site, la totalité des conseillers municipaux des communes de la CAPEV ont enfin été informés des propositions de délibérés du prochain conseil communautaire de l’Agglo.

 

Notre lettre ouverte du 2 avril à Mme la Maire et Conseillère départementale Marie-Pierre Vincent, était pourtant courtoise ainsi que mon appel, du 5 avril, à l’instauration d’un dialogue constructif au sein du conseil municipal avec nos représentants à l’Agglo.

 

Jusqu’à présent la réponse de nos deux représentants à l’Agglo s’est exprimée sous deux formes :

 

L’opposition ne peut que dénoncer les propos ci-dessous (en rouge dans cet article):

« Si on m’avait posé la question au sujet du devenir de la piscine d’été, j’aurais bien sûr dit que son enterrement avait été programmé par l’Agglomération du Puy-en-Velay afin de mettre un terme aux fuites, se défend Marie-Pierre Vincent, maire de Saint-Paulien. Mais jamais l’opposition n’a posé de questions en ce sens ».

Pourquoi l’opposition, ainsi que l’intégralité du conseil municipal qui n’a pas été informé, aurait-elle besoin d’interroger nos représentants en permanence sur un projet précis de l’Agglo ? N’est-ce pas à eux de nous tenir informés et de nous associer aux réflexions sur les projets qui concernent notre commune ?

D’autant plus que la seule et unique fois où ce sujet a été évoqué au conseil municipal, sur décision du Maire Denis Eymard, nos deux représentants nous avaient assurés de leur vigilance, et qu’ils feraient tout pour que le bassin extérieur soit maintenu.

En effet le 25 novembre 2019, quelques mois avant les élections municipales, l’ancien Maire Denis Eymard m’avait demandé de présenter au conseil mes conclusions sur le rapport d’audit de Cérène D2X.

fichier son de 18 mn de cette présentation :

 

On y entend clairement :

  • Que le maire et l’opposition trouvent fondées les recommandations techniques de rénovation et de mise aux normes des piscines intérieure et d’été
  • Que le rapport d’audit n’avait jamais été remis à la mairie
  • Que les malfaçons qui apparaissent au niveau de la piscine d’hiver sont encore couvertes par la garantie décennale, à charge pour l’Agglo de la faire jouer
  • Que si les conclusions techniques de Cérène D2X sont incontestables sur le plan technique, elles sont plus que discutables sur le plan économique car elles ne prennent en compte que les 2 premières années d’exploitation par l’Agglo alors que le nombre d’entrées et les chiffres d’affaires depuis l’année 2000 lui ont bien été communiqués
  • Que le Sénateur Laurent Duplomb, conseiller pour St Paulien à l’Agglo (à partir de 8mn21):
    • Admet que l’Agglo a pris des chiffres qui ne sont pas les bons en nombre d’entrées et qu’il l’a signalé au bureau de l’Agglo
    • Que la piscine perdait 250 m³ d’eau par jour (ndr: information répandue par l’Agglo) au moment où l’Agglo l’a reprise (ndr: ce qui est faux, puisque la fuite était d’environ 11845 m³ – 4000 m³ de consommation normale soit environ 7845 m³ correspondant à une fuite d’environ 131 m³/j)
    • Que cette année (2019) la piscine ne perd plus que 50 m³/j (ndr : ce que prouvent les chiffres pour la piscine d’été seule car ils font apparaitre une consommation pour la nouvelle aire de jeu de 43.7 m³/j)
    • Que, plutôt que de s’affronter avec l’Agglo il vaut mieux « trouver des solutions pour avoir les moyens nécessaires pour pouvoir réaménager la totalité des problèmes des 2 piscines »
    • Que Michel Joubert lui a envoyé un courrier (11 mn 10) qui dit entre autres :
      • Que suite à la réunion du bureau de septembre 2019, le bureau d’étude a été mandaté pour quantifier la somme des travaux à réaliser mais surtout pour établir une hiérarchie des travaux les plus urgents notamment en termes de sécurité.
      • Que « Cet équipement est important pour le Nord de l’agglomération notamment pour les scolaires mais également pour le reste de la population».
      • Que pour le maintien de la piscine d’été l’Agglo « prend en compte le projet de réhabilitation des chalets voisins qui constituera un atout touristique majeur pour l’Agglo et pour lequel une piscine avec un bassin extérieur constitue un point d’attrait supplémentaire »
      • Que l’Agglo a déjà délibéré sur un budget d’investissement de 2.5 Millions d’euros
    • Qu’en réponse aux remarques du Maire Denis Eymard (14 mn 35), qu’il n’a jamais été question de faire une piscine plus petite même si c’est ce que prescrit le rapport d’expertise
  • (à partir de 16 mn 05) Que la Conseillère départementale Marie-Pierre Vincent, et conseillère pour St Paulien à l’Agglo, apportait avec Laurent Duplomb, au sein du conseil communautaire, son plein soutien à la réparation de la piscine en soutenant que: « la piscine découverte qui est vieille a besoin d’être réparée et la piscine découverte, il y a tous les élèves des écoles jusqu’à La Chaise-Dieu qui viennent, il est hors de question que.. ils ont besoin de notre piscine comme ils ont besoin de la piscine de Lavoûte, La Vague ne peut pas tout absorber, c’est à nous de peser la dessus »

Rassuré par l’efficacité des réparations de l’Agglo qui avait ramené les fuites réelles  d’environ 130 m³/j à 50 m³/j, j’ai donc terminé ma présentation ce soir là avec la certitude que les intérêts de St Paulien étaient bien défendus et que nous serions informés par nos représentants si des éléments nouveaux devaient se présenter. L’opposition aurait-elle été « endormie » juste avant les élections ?

Laurent Duplomb aux côtés de Madame le Maire

« L’an dernier, les élus de l’opposition se sont plaints des fuites, explique Marie-Pierre Vincent. Et là, ils se plaignent car nous avons enfin trouvé une solution. En fait, ils sont vexés. C’est vrai qu’on aurait peut-être dû formuler une explication.

« Le sénateur de la Haute-Loire Laurent Duplomb partage l’analyse de Marie-Pierre Vincent. « Le paradoxe de certains qui s’offusquaient des fuites de la piscine et qui aujourd’hui s’étonnent de son comblement est assez surprenant, livre-t-il. »

Ces propos sont mensongers, l’opposition ne s’est jamais plainte des fuites. Les réunions des conseils municipaux sont enregistrées par nos soins. Je mets au défi Marie-Pierre Vincent et Laurent Duplomb de prouver ce qu’ils affirment.

« Mais une chose est vraie aussi, c’est qu’on ne voit pas souvent l’opposition lors des conseils municipaux ». Ambiance.

C’est de la calomnie. L’opposition a toujours été présente à la totalité des réunions du conseil municipal de St Paulien. Pour s’en convaincre il suffit de consulter les documents officiels en mairie.

Ces propos montrent le niveau d’honnêteté de ces élus !

C’est bien connu, si vous êtes à cours d’arguments, si vous avez peur de dialoguer sereinement, il suffît de hurler ou d’envenimer le débat par des propos blessants ou calomnieux, et cela coupe cours à toute tentative de débat serein et argumenté.

« Calomniez, calomniez, il en restera toujours quelque chose » écrivait déjà Francis Bacon en 1597.

 

Louis Lanthéaume

Inscription – Connexion

lien facebook

Statistiques

Actuellement en ligne: 1
NombreTotal de visites: 97109