Compte rendu du conseil municipal du 2 novembre 2017

Compte rendu du conseil municipal du 2 novembre 2017

 

Mr Duplomb, élu Sénateur, a du démissionner de son poste de maire. Il convient de pourvoir a son remplacement.

Mr Maurin, en tant que doyen du conseil, ouvre la séance. Il félicite Mr Duplomb pour son élection au sénat et fait remarquer que c’est la première fois que Saint Paulien compte un parlementaire. Il procède ensuite a l’appel nominal des membres du conseil. 16 présents et 3 absents ayant donné pouvoir.

Il y a deux candidat au poste de maire Mrs Denis Eymard et Philippe Carme,

Suite au vote à bulletin secret Mr Eymard est élu par 15 voix contre 4.

Mr Maurin poursuit avec le rappel des décisions prises au précédent conseil, ainsi que les décisions du maire .

Mr Eymard prend alors la direction du conseil et exprime ses remerciements au conseil et particulièrement à Laurent Duplomb en lui renouvelant ses félicitations.

Mr Eymard était premier adjoint, il faut désigner maintenant les adjoints. Le maire prend alors la parole :

« Nous avions l’intention de faire une ouverture. Vu les dernières circonstances, nous allons plutôt réduire le nombre d’adjoints en le ramenant à 4 tout en laissant une porte ouverte car le travail sur cette commune est très important. Donc je propose de réduire à 4 le nombre d’adjoints et je le mets au vote.

Je vais être clair avec les élus, pendant 17 ans où j’ai été maire j’ai travaillé en confiance avec tout le monde et j’ai travaillé en confiance avec tous mes adjoints. Or, aujourd’hui, il me paraissait impossible qu’étant élu maire, je puisse accepter que quelqu’un, après s’être présenté contre moi, puisse être élu adjoint. Pour moi ce qui est important c’est que ce qui nous unit est plus important que ce qui nous sépare. L’intérêt général de Saint Paulien est que l’on travaille la main dans la main. Mais l’intérêt général c’est ce que le peuple attend. Dans ces conditions il est évident qu’on peut avoir des différences, avec Laurent on n’a pas toujours été d’accord. Globalement, il y a toujours eu une ligne de conduite pour les élus de cette liste et tout s’est passé correctement. Le problème, c’est qu’on ne peut pas dire  »je veux être adjoint » et se présenter alors qu’il y a des gens de chez nous qui voudraient l’être aussi . On avait fait un effort pour faire une ouverture et vis à vis de nos concitoyens pour défendre l’intérêt général dans l’esprit qui est le notre qui sommes majoritaires face à l’opposition officielle sans être une opposition systématique. Demain, prenons un exemple, s’il y a de nouveau, sur la zone de Nolhac (ou de la croix de la Dame) un projet qui déplaît, je ne veux pas qu’un de mes adjoints suive l’avis des gens qui l’ont élu au détriment de la liste qui est en place, qui est la notre. L’ouverture est encore possible. Si le besoin s’en fait sentir, on nommera un nouvel adjoint pour accomplir ce qu’on a décidé ensemble, ce qui a été voté pendant la mandature de Laurent. Le travail est sur la table et ce n’est pas sûr qu’on arrive à le faire d’ici la fin du mandat compte tenu des incertitudes que nous avons sur le plan budgétaire au plan national. La taxe d’habitation va disparaître dans les 3 ans qui viennent, elle devrait être compensée à l’euro près, mais on verra. Donc ce n’est pas un problème de personne vis à vis de Philippe, mais le processus est arrêté  » (fin de citation).

Le maire présente alors une liste d’adjoints: Mmes Vincent et Djanikian et Mrs Berger et Maurin. Mr Duplomb fait remarquer que comme il faut une liste complète et paritaire, l’opposition ne peut pas présenter de liste.

La liste présentée par le maire est élue par 14 voix et 5 bulletins blancs.

On passe alors à la nomination des représentants de la commune aux conseils d’administration de la maison de retraite et de la MAS Vellavi. Sont nommées, en plus du maire, Mmes Coutarel et Thomas.

Sont en suite approuvés : La délégation du maire aux adjoints (remplaçant le maire en cas d’indisponibilité) et les pouvoirs au maire de prendre les décisions urgentes dans les limites fixées par la loi.

Pour la commission d’appel d’offres, sont désignés : le maire et Mrs Berger, Maurin et Carme. Suppléants Mrs Amiguet et Lanthéaume.

Les représentants de la commune à la communauté d’agglo seront Mr Duplomb et Marie Pierre Vincent. Monsieur Eymard était vice président de cette assemblée et Mr Duplomb ne peut pas l’être mais il pèsera d’avantage en tant que Sénateur, invité qu’il sera dans les commissions.

Le maire dit qu’à l’agglo tout est décidé en commissions et que lors de l’assemblée les délégués découvrent ces décisions. Il doit ce décider maintenant des compétences que doit prendre la communauté. Il en est d’obligatoires et de facultatives.

Le maire clos alors la séance et passe la parole a Mr Duplomb pour un discours de remerciements.

Enregistré et transcrit par Jean Claude Pitaud.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Inscription – Connexion

Commentaires récents

Abonnez-vous à notre newsletter

Statistiques

Actuellement en ligne: 1
NombreTotal de visites: 42169