Conseil municipal du 2 août 2021

Conseil municipal du 2 août 2021.

 

  Décisions du maire : Il a été confiée au cabinet AB2R une étude de faisabilité pour la viabilisation, à Nolhac (aux sources) . 11 propriétaires de 17000m2 désirent lotir. Pour cela, il faut un réseau d’eau. La commune ne servirait que de relais.

Des travaux de sécurisation ont été commencés avec pose d’un plateau qui sera sécurisé par des barrières (arrivant ultérieurement) le devis est de 32950€ hors taxes. Une demande subvention va être faite auprès de l’état pour bénéficier d’un versement des amendes de police (30 % dans la limite de 30000€ pour de travaux de sécurisation.

Un immeuble rue de l’aqueduc de Mme Bernard (décédée) est a vendre 209m2 estimée a 35000€ plus les frais. Il est décidé de l’acquérir la décision de son utilisation fera l’objet d’un conseil ultérieur.

Une étude a été faite pour remplacer le panneau lumineux à l’entrée du bourg. Le coût minimum serait de 20000€. Mais la com d’agglo propose un achat groupé assorti d’une subvention de 50 %. Un accord de principe est donné.

La commune est consultée a propos de la transformation d’un bâtiment en porcherie à Saint Geneys avec un plan d’épandage sur les communes environnantes. Sebastien Beraud dit son opposition a ce projet. Il s’agit d’un élevage industriel hors sol.

Adopté avec 2 votes contre et 3 abstentions.

Des terrains sont constructibles au PLU mais non constructibles au SPR. Il faut mettre en conformité le zonage. Le Plu est modifié, mettant certaines parcelles en zone de loisirs. Les bâtiments de France ayant le dernier mot.

Des particuliers souhaitent réhabiliter une maison et demandent l’autorisation de faire passer les réseaux d’eau sous les terrains de biens de section de Nolhac. C’est à la mairie de donner son avis… favorable.

L’Orthoptiste, installé à la maison médicale, ne peut plus exercer faute d’un accord avec un ophtalmologiste et il donne son congé. Son bail devait se terminer en septembre  2022. Il lui est proposé un préavis de 6 mois pendant lequel il continuera à payer le loyer de 350€. 1 vote contre, 2 abstentions.

Le crépi sur le mur des remparts tombe par endroits. L’entreprise Chapuis, après plusieurs relances et constat d’huissier est venue constater les dégâts et s’engage à réparer (à partir de septembre).

 

Informations :  Pour le festival de La Chaise Dieu il y aura 2 prestations sur la commune.

– Le 20 août place Jeanne d’Arc à 15 heures (gratuit)

Le 23 a 18h 30 dans l’église concert d’orgue (payant).

La visite du  jury village fleuri s’est déroulée sous la pluie. Il y a quelques observations. Les résultats pour l’obtention de la deuxième fleur sont attendus.

Un kinésiologue s’est installé dans une pièce de 20m2  au dessus de l’ancien dentiste (loyer de 140€).

Le préfet a écrit pour dire que les travaux du ‘’lac 3 ‘’ présente des risques archéologiques et que des fouilles devront être effectuées (en septembre/ Octobre).

Le centre de loisirs Allègre/Saint Paulien qui dépendait de la com d’agglo est revenu de compétence municipale. La gestion est assurée par Ville Auvergne ainsi que pour Loudes. Le budget est de 180000€ pour 3600 jours/enfants la participation des parents est de 5,5 a 10,50€ par jour y compris les repas. Le déficit annuel est d’environ 35000€ et 21 communes sont concernées. La suppression de l’accueil ado (peu nombreux) permet une économie. Il est proposé de demander 1€ pour les repas. Une adhésion au groupement est demandée. Allègre, Loudes et St Paulien verseraient 5000€ les 18 autres communes 500€, le reste réparti en fonction de la fréquentation sur les 6 dernières années.

Si le déficit augmentait il serait réparti 1/3 sur les communes, 1/3pour Ville Auvergne et 1/3 pour les parents. Cette décision sera soumise prochainement au conseil.

Monsieur Rivet aborde le sujet de la pénurie de médecins. Il pense que la municipalité doit prendre ce domaine en charge et communiquer à ce sujet. Il propose de recenser les personnes qui se trouvent sans médecin traitant pour avoir une idée de l’ampleur du problème. Une discussion animée suit d’où il ressort que les médecins jeunes ne veulent pas s’installer et préfèrent rester remplaçants. Ils ne veulent pas vivre comme les ‘’anciens’’ et préserver une vie de famille. La discussion devient générale et chaotique.

 

Enregistré et transcrit par Jean-Claude Pitaud.

Aucun commentaire jusqu'à présent.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Inscription – Connexion

lien facebook

Statistiques

Actuellement en ligne: 1
NombreTotal de visites: 110482